Dossier de presse 6BIS
Démarche
Au fil de nos créations, notre travail artistique questionne, de manière singulière et sensible, le rapport de l’individu à son environnement. Nos oeuvres proposent des représentations paradoxalement fragiles et fortes à la fois : d’une humanité certaine, parfois vulnérable, et présentant souvent une part de rêve d’enfance, elles font parallèlement ressortir un potentiel vivace, toujours tournées vers l’avenir. Elles ont successivement évoqué : • le regard d’une immense petite fille qui transforme notre environnement en univers de conte (La Petite Fille, 2008) • la précarité de la situation humaine, de manière onirique (Crisis holidays, 2009), • la fragilité (Éphémère, AAF 2010), • la résistance et la flexibilité face à la menace (Dammur(O)Wall, 2011), • la possibilité de dessiner son univers (Le Crayon, 2011-2012).Nos oeuvres sont créées au cours d’un processus allant de concertations en confrontations, de constructions en affinages. Nos regards et savoir-faire sont unis vers la recherche de cet équilibre sensible, combiné de puissance et d’émotion, de force et de fragilité, qui nous singularise.
Ce travail nous permet de développer un langage simple et direct, qui sert la force d’expressivité de nos oeuvres. Le travail de notre collectif présente quelques caractéristiques : • Lorsque le projet s’y prête, nos oeuvres sont conçues pour résonner au mieux avec leur lieu d’exposition.
Le Crayon par exemple a été créé pour un nouvel espace public à Vitry sur Seine, ville qui se transforme. • Nous mettons la diversité de nos compétences au service de notre création, que ce soit dans la réflexion et la définition du projet, ou pour la réalisation de l’oeuvre, dans nos ateliers ou pour travailler avec des fournisseurs externes. • Nous avons régulièrement envie ou besoin d’accéder à de nouvelles techniques, de rencontrer d’autres artistes et de faire intervenir des prestataires, ce qui nous ouvre de grands champs d’expression. • Nous avons ainsi développé une capacité à réaliser des oeuvres de taille importante.Le collectif 6bis regroupe des artistes d’origines, formations et cultures variées. Coréens, espagnols, italiens et français, ils sont vidéastes, photographes, peintres, sculpteurs, graphistes, architectes, ingénieurs et travaillent dans une friche industrielle à Vitry-sur-Seine.La richesse issue de la mise en commun de leurs sensibilités et de leurs expériences, leur permet la réalisation d’oeuvres parfois monumentales et d’interventions spécifiques conçues en fonction des lieux d’exposition.

L’association bénéficie du soutien de la mairie de Vitry sur Seine, et est reconnue Fabrique de Culture par la région Ile de France depuis 2013.